Idol de Kristen Callihan

5 février 2020


Résumé :
Pathétique. Voilà comment Libby qualifierait le grand brun ivre qui s’est échoué sous le porche de sa belle maison de la côte est des États-Unis la nuit dernière. Contrairement à ce qu’elle pensait, réveiller l’intrus avec un jet d’eau glacée n’a pas suffi à l’éloigner puisqu’il a emménagé dans la maison voisine. Et comme si ça ne suffisait pas qu’il trouble ses habitudes de solitaire, Killian s’obstine désormais à essayer de nouer une relation avec elle. Aucune chance que cela arrive : elle ne supporte pas ses manières de rock star décadente et son charme insolent. Le problème ? Killian n’est pas du genre à abandonner facilement.

Moi j'en dis :
Le début est laborieux : le lecteur est propulsé au cœur d’une intrigue tourmentée, avec un héros en pleine crise de sens et une héroïne acculée par les questions d’une journaliste.
En général, j’aime beaucoup cette méthode d’écriture : commencer par le bout de la boucle et revenir au début pour prendre le temps de dévider la pelote. Commencer par le nœud permet à l’auteur de tenir le lecteur en haleine en déclenchant chez lui une série de questionnements. Mais ici, c’est particulièrement brouillon pour ne pas dire raté. Heureusement, dès que l’histoire commence pour de bon, avec un jeune homme retrouvé aviné sur une pelouse, l’écriture est davantage maîtrisée.

L’histoire c’est celle de Libby, une héroïne introvertie sans être timide et de Killian, un héros spontané et mystérieux. Un acte d’une grande bêtise va leur donner l’occasion de se rencontrer. N’étant pas sur la même longueur d’onde, comme chien et chat, ils vont se chercher, s’apprivoiser et finalement développer une complicité salvatrice pour l’un et résiliente pour l’autre.

J’ai eu l’occasion de lire ce roman dans sa version en épisode. Et je dois dire que le découpage était très intelligent :
Le premier épisode permettait de situer les personnages. De les découvrir dans leur retranchement et de saisir les points de vie qui les tétanise. L’intrigue se concentre sur leurs interactions. Sur la manière dont chacun à leur manière déblaye les obstacles qui se trouve sur le passage de l’autre, par des actes, ou simplement une écoute attentive.
Je suis la première surprise : j’ai passé un chouette moment ! J’ai adoré leur prise de bec comme leur moment de complicité. J’étais impatiente d’en savoir plus sur leur histoire, et leur collaboration.
Le deuxième épisode lui confrontait nos personnages au monde du spectacle, un environnement qui bouscule l’osmose créée par leur vie en autarcie. Une vie paisible et sereine. Un environnement familier pour l’un et tétanisant pour l’autre. Cet épisode permet aussi de placer les héros dans des interactions avec d’autres personnages. Ainsi, Libby va rencontrer les autres membres du groupe de Killian, et surtout elle sera confrontée à l’Animal. Killian lui, va devoir gérer les soucis qu’il avait préféré fuir et tenter de trouver un nouvel équilibre pour lui et pour son groupe.
Chouette moment de lecture aussi, avec plus d’enjeux et une grande question : savoir si leur nouvelle complicité va continuer, s’épanouir et dépasser tous les caps ou si c’est la fin de leur histoire pour le début d’une autre, d’un point de vue professionnel. Il me tarde de lire la suite !



Les infos : 
Date de parution : 05/02/2020
Editeur : Editions Harlequin
Collection : &H
Nb. de page : 396 pages

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.