Passions en Écosse de Heather McCollum

9 juin 2020


Tome 1 : Le Laird de l'île de Mull
Résumé :
1522. Orpheline, Ava Sutton a été élevée par le comte de Somerset. À la mort de son bienfaiteur, humiliée par le nouveau comte, elle décide de fuir avec celle qu'elle considère comme sa sœur, Grace, promise à un chef de clan écossais. Direction l'île de Mull où règne le terrible Torquil MacLean. Comme Grace est terrifiée à l'idée d'épouser un barbare, elles décident d’échanger leurs rôles. L'intrépide Ava devient lady Somerset ! À leur arrivée, c'est la déconvenue : Torquil refuse le mariage. Il est pourtant leur seul espoir. Acculée, Ava va tout mettre en œuvre pour séduire celui que l'on surnomme la « Bête d'Aros ».

Moi j'en dis :
Grâce et Ava, doivent quitte l’Angleterre au plus vite, iIl n’y a pas de temps à perdre, leur père se meurt, et avec lui leur sentiment de protection dans le domaine familial. La proposition de mariage arrangé de l’une d’entre promises à un chef de clan écossais que l’on surnomme la « Bête d’Aros », tombe à pic. Elles foncent tête baissée vers l’Écosse, c’est le seul moyen qu’elles ont trouvé pour échapper au tortionnaire de l’une et demi-frère de l’autre. Elles savent ce qu’elles quittent, sans savoir ce qu’elles vont trouver… C’est dire leur motivation !

Après un long voyage, elles arrivent tant bien que mal sur l’île de Mull. Ce qui est loin de ravir leur comité d’accueil, qui s’empresse de les inviter à retourner d’où elles viennent : le chef de clan, celui avec lequel le comte de Somerset a passé l’accord du mariage est mort. Torquil, son fils, refuse ce mariage arrangé par son père sans son accord (hahaha). Évidemment, Grâce et Ava ne peuvent se contenter de cette réponse, elles ne sont pas en mesure de retourner chez elles ! Ainsi, elles mettent en place une stratégie de séduction avec notamment un changement d’identité. Torquil ne veut pas d’un mariage arrangé, il va donc falloir le convaincre !

Au-delà de la conquête amoureuse (passionnante en raison du passé des personnages et de leurs batailles individuelles), on attend qu’une seule chose : le moment où les stratagèmes et les mensonges explosent à la figure nos héroïnes ! J’étais à la fois impatiente que ça arrive et en même temps plein d’appréhension à l’idée que ce soit bâclé... et en fait, c’est amené avec intelligence et ça entraîne une nouvelle dynamique : c’est top !

Verdict : j’ai adoré !

Les infos : 
Date de parution : 04/09/2019
Editeur : Editions J'ai Lu Pour Elle
Nb. de page : 308 pages
Prix : 7,60€
Achat sur Place des libraires


Tome 2 : Le Charmeur de l'île d'Islay

Résumé :
Chef des MacDonald, Cullen sait qu'il doit se marier pour protéger son île, de préférence avec une Anglaise. Un lendemain de tempête, il trouve sur la plage le corps inanimé d'une femme. À son réveil, celle qu'il a baptisée Rose est incapable de décliner son identité. De toute évidence, elle est française, une ennemie qui met tout le clan en danger ! Résolu à la protéger envers et contre tout, Cullen proclame leur mariage. Mais leur première nuit d'amour va encore épaissir le mystère qui plane sur la belle inconnue...

Moi j'en dis :
Cullen MacDonald vend du rêve dans le tome précédent, il est passionné, mature et généreux. Ses prises de paroles sont une vraie source d’inspiration pour les autres. J’étais impatiente de le retrouver aux rênes de la narration dans cette histoire et finalement, il ne m’a pas emballée ! Son indécision et ses silences m’ont tapé sur le système. 

Face à lui, l’héroïne, Rose, est captivante au départ. Pleine de mystère, d’assurance et de courage. Finalement, à mesure que la mémoire lui revient, elle se révèle hystérique, obtuse et égocentrique : « Meuf, ta vie, peut entraîner la mort de tout un clan, soit reconnaissante qu’on te dise bonjour ! ».

Verdict : Bref, cette lecture a été une punition. 

Les infos : 
Date de parution : 04/12/2019
Editeur : Editions J'ai Lu Pour Elle
Nb. de page : 314 pages
N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.