Et ne t'avise pas de m'embrasser de Mhairi McFarlane

4 août 2020


Résumé :
Se faire quitter après dix ans d’amour, c’est dur.
Se faire quitter par son collègue après dix ans d’amour et de cohabitation professionnelle, c’est très dur.
Pour sauver sa réputation et son image, Laurie n’a pas le choix  : elle doit vite trouver le moyen de montrer à tous – à commencer par son ex et sa nouvelle copine – qu’elle a tourné la page et rayonne de bonheur. Problème  : elle ne sait plus draguer. Heureusement, la solution est livrée directement à son bureau en la personne de Jamie , nouvel employé très séduisant. Car il se trouve que Jamie a besoin d’une couverture pour redorer son image de cadre dynamique et bien sous tous rapports. Adjugé vendu  : ils vont mettre en scène leur (fausse) idylle sur les réseaux sociaux pour convaincre (et faire baver d’envie) tout le monde de la beauté de leurs sentiments. Et si l’illusion devenait réalité  ?

Moi j'en dis :
Mhairi McFarlane est sans conteste l’une de mes autrices de romance favorites. Elle a le don pour raconter des histoires sur les ordinaires et les petits riens de la vie. Elle est pour moi l’autrice phare du Feel Real, genre littéraire dans lequel elle s’inscrit depuis toujours, même si la tendance ne perce qu’aujourd’hui.

Ici, elle s’attaque à une thématique hautement épineuse pour toutes les lectrices romantiques : la fin du premier amour et d’une histoire longue. Elle le fait avec finesse et sans jamais tomber dans la précipitation. Chaque étape est abordée en douceur. J’ai eu l’impression de vivre la séparation avec eux, tant les doutes de l’un et les réactions de l’autre étaient palpables et authentiques ! Je n’ai eu aucun mal à saisir les tenants et les aboutissants de chacune de leurs décisions. Entre nous, sachez que j’en ai fait un cauchemar !

Elle nous parle aussi :
  • du « background » des relations amoureuses héritées des parents. Sans entrer dans la psychogénéalogie, elle nous parle surtout des schémas qui se répètent ou au contraire, qui sont esquivés jusqu’au non-sens au point de s’enliser dans une situation sans issue.
  • Des œillères que les membres d’un couple peuvent placer habilement et même stratégiquement sur les thématiques qui soulèvent trop de problématique, au point de les gommer et de tomber de l’armoire quand elles refont surface. 
  • De l’impôt communautaire qui fait commencer l’ascension sociale en négatif, plutôt qu’à la case de « départ ». 
  • De la bataille que mène une femme qui travaille dans un milieu masculin pour se faire entendre et faire peser sa voix. C’est l’occasion également de voir comme les femmes soutiennent les demandes de promotions de leur partenaire, mais n’osent jamais se lancer dans leurs propres demandes.
Des thématiques fortes et qui sont profondément d’actualités, sous couvert d’une petite histoire de fausse idylle dans un milieu professionnel très étriqué.

En effet, le petit ami de Laurie, l’héroïne, vient de la quitter après une relation de près de dix ans. En couple depuis leur période d’étudiant, il n’est plus en phase avec elle, et souhaite se découvrir en tant qu’individu… enfin jusqu’au moment où une playlist spotify met Laurie sur la bonne piste ! La voilà célibataire, sans la mise à jour de codes de la séduction et surtout terriblement blessée et même broyée par le fait qu’elle tente de ne rien laisser transparaître. En effet, bien que séparée de son premier amour, celui-ci reste son collègue de travail… qu’elle continue à le voir tous les jours. Dur, dur, dur ! Et il est hors de question pour elle de donner le moindre grain à moudre aux commères.

Acculée par sa fierté et le regard des autres, elle se laisse tenter par le plan de Jamie. Son collègue arrogant (en apparence) lui propose une fausse romance diffusée sur les réseaux sociaux. Ils y gagnent tous les deux : il redore son blason qui motive sa demande de promotion et elle se défait de son attirail de femme abandonnée.

Bonus : Ah Jamie. Il est parfait. PARFAIT. Je l’ai adoré d’un bout à l’autre. Les apparences ne lui sont pas favorables. Clairement, il est trop ambitieux pour le milieu étriqué dans lequel il est amené à évoluer. 

J’ai passé un excellent moment avec cette lecture que j’ai trouvée intelligente et inspirante. Les personnages sont construits avec précision, sans rien laisser au hasard. Chaque facette de leur personnalité est pensée et pesée. D’ailleurs, j’ai trouvé la plongée dans leurs milieux familiaux intéressants. Comme dans la vraie vie, on découvre les gens sous un nouveau jour quand ils sont en présence de leurs parents. L’auteur déploie ses personnages dans des intrigues qui sont riches et surtout ont du sens. 

Verdict : C’est un coup de cœur.

Les infos : 
Date de parution : 24/06/2020
Editeur : Editions Harlequin 
Collection : &h
Nb. de page : 360 pages

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.