18 octobre 2016

Ça a commencé comme ça de Angéla Morelli

Résumé :
Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles . Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non, ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. 


Moi j'en dis : 

Flore c'est la mère à tout faire, vous savez, celle qui se décarcasse continuellement pour les autres et s'oublie la plupart du temps. Sans attendre de reconnaissance, elle fait simplement ce qui lui semble bon d'être fait. Alors, elle rend des services, elle propose son aide, elle accepte des projets.. et quand elle peut, elle dort un peu.
Ces journées sont démentielles entre ses milles et une activités : la confiture, la pâtisserie, la naturopathie, la vente dans supérette de Raymond.. les visites quotidiennes chez sa vieillie voisine (pour lui apporter café et viennoiserie), la gestion de la vie quotidienne de la maison (de ses comptes), son père légèrement à l'ouest, son adorable petite fille. Avec tout ça, elle est toujours à la recherche de nouvelles activités.. Il faut dire qu'elle manque cruellement d'une ressource qui pourrait rendre son quotidien plus confortable : l'argent !
Flore c'est une SuperWoman. Elle m'a épatée. D'autant plus, qu'elle est loin de trouver son emploi du temps ingrat, elle ne se plaint à aucun moment. Elle voit continuellement le verre à moitié plein, c'est rafraichissant. En plus d'être optimiste, elle est courageuse, débrouillarde et inventive. Elle est pourvue d'une empathie sans limite, presque dangereuse !

Heureusement, elle est bien entourée. J'ai eu l'impression que tout le village était bienveillant avec elle. Ses deux meilleures amies sont là pour l'épauler et la soutenir dans son quotidien, et surtout dans son nouveau projet : la création d'une confiture à base de figues pour participer à un concours national.
Manque de chance, la saison des figues est très mauvaise cette année, impossible d'en trouver au marché. Elle va devoir se tourner vers le fraichement débarqué au village, Corto. Séduisant et mystérieux, chaque temps de présence avec lui, va la renverser de l'intérieur.
De mon côté, je suis tombée amoureuse de lui en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire ;-)

Le style est fluide, agréable, dynamique et bourré d'humour ! Bon sang, ce roman est truffé d'expressions jubilantes, truculentes, couinante, gloussante.. à mourir de rire.
Je ne compte pas les fois où je me suis dit "fais pas ça" ; "noooooon tu ne vas pas faire ça" ; "maaaais non elle l'a fait" ; "la folle, elle l'a fait". Ou encore les "Parrleeeeee" ; "Respire" ; "bon sang, mais dit quelque chose !" ; "Ô noooon, pourquoi t'as dis ça". Je me suis tapé sur le front, j'ai posé mon livre pour faire une pause dans ses frasques et reprendre mon souffle et surtout, surtout, j'ai ri..
Les deux autres auteurs qui me font le même effet et surtout parler aux personnages et au livre sont la Grande Kristan Higgins et la Fabuleuse Julie Garwood, mes favorites <3.

Verdict : J'ai passé un excellent moment de lecture. L'auteur nous propose une histoire drôle sans oublier de l'ancrer dans des problématiques de la vie de tous les jours. Résultat, c'est un livre dense et riche.
Je suis passée par palette d'émotions et de sensations très différentes : la gaité, la joie, la colère, la peine et puis encore un peu de peine et de colère, et puis finalement beaucoup de joie. Ce roman est un booster de bonne humeur !

Bonus : L'auteur boucle toutes les intrigues (minuscule intrigues)(nano intrigues) de ses personnages principaux ET secondaires.. elle ne néglige aucun détail et c'est ce qui rend l'histoire crédible. Elle boucle touuuutes les boucles, et c'est pour le mieux. Aucune question, aucun doute n'est laissé en suspens. Ca parait bête comme ça, mais c'est important pour la lectrice que je suis de fermer mon roman en me disant "C'est bon, tous les personnages sont à leurs places" !


Les infos ; 

Date de parution : 12/10/2016 
Editeur : Harlequin
Collection : &H
Nb. de pages : 360 pages 
Prix : 12,90 € 


N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.

Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.