2 septembre 2013

La liste de Siobhan Vivian

Résumé : Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d'année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n'a jamais réussi à empêcher qu'elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer... pour le meilleur ou pour le pire ?

Première phrase : Aussi loin qu'on s'en souvienne, les élèves qui arrivent en cours le dernier lundi de septembre au lycée de Mount Washington y découvrent une liste nommant la fille la plus jolie et la plus moche de chaque niveau.

Dernière phrase : C'est du plastique.

Le paragraphe : "Quelle conne je fais", pense-t-elle. Comment a-t-elle pu imaginer qu'elle pouvait vivre sa vie et eux la leur, que les deux camps pouvaient malgré tout coexister dans un fragile écosystème ?

LirAdos en dit : Un roman passionnant qui met en scène huit filles au parcours et à la personnalité bien différentes, que nous découvrons au fil des chapitres. Une lecture bluffante.

Moi j'en dis : La liste est un livre surprenant.

Le système scolaire américain n'a jamais été aussi bien abordé à mon avis. Avec leur mille et un concours qui poussent à la compétitivité des élèves et leur système de "caste" (les premières qui ne vont pas aux fêtes des secondes...) qui sont terriblement bien dénoncé.. Le plus hallucinant c'est sans doute de voir les élèves qui s'enfoncent dans ce système complètement sans changer les choses. Vu sous cet angle les années de scolarité aux USA font froid dans le dos.. Bouh ! Suis-je naïve ? Les choses sont du même ordre en France ? Mes années lycée remontent à 5 ans, je n'ai pas l'impression d'avoir vécu ou assister à ces "bizutage" sociale.. Et puis faut dire que leur rapport à l'amitié complètement faussé m'a un peu retourné les tripes.

On avance dans notre lecture avec une boule qui se forme dans le ventre, j'ai dû faire deux poses pour m'aérer la tête.. Les personnages sont entier, leurs émotions sont authentique. Les huit filles se retrouvent face à la même liste, mais aucune ne réagit comme l'autre, bien qu'elle soit toute paumées de même façon.

On est bien obligé de se demander, comment nous à leur place on aurait réagi. Je suis encore mitigé.. Bien évidemment tout dépend de quel côté de la liste notre nom est apposé. Et c'est bien ça le plus affligeant. On ressort de cette lecture triste et en colère. Autant dire que c'est une véritable prouesse de l'auteur !

Le style d'écriture est simple et direct. Pas de fioriture de style, c'est plutôt brute et réaliste.

Verdict : Cette histoire est une réussite de l'auteur, parce qu'elle suscite en nous pleins de questions et plein d'émotion.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez. 
Au plaisir.

2 commentaires

  1. J'avais beaucoup aimé ! L'issue m'avait carrément bluffée ! Je suis d'accord avec toi, cette lecture suscite un tas de question ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour l'issue, des mois après ma lecture, je n'arrive pas encore à la concevoir... Encore aujourd'hui quand je conseille à la médiathèque, j'insiste sur les questions qu'il suscite et surtout sur les dégâts pour les "beaux" et les "moins beaux'.

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.