10 juillet 2015

Free Fall de Leah Raeder

Résumé :
Maise O'Malley vient de fêter ses 18 ans et rêve de faire des études de cinéma, mais elle qui prétend n'avoir peur de rien et ment souvent sur son âge et a toujours eu l'impression d'avoir grandi trop vite.
Quand elle rencontre Evan un soir d'été dans une fête foraine, l'attirance entre eux est immédiate, intense, et aurait dû rester sans lendemain.

A la rentrée c'est le choc : Evan est en réalité son nouveau prof au lycée.
Ensemble, ils se sentent vivre ; ailleurs, ils sont des acteurs qui jouent un rôle, mais ce jeu dangereux avec les interdits va les mettre en danger.

Première phrase : 
À dix-huit ans, il n’y a rien d’autre à faire en plein été dans le Sud de l’Illinois qu’avaler des cornichons frits, boire une cannette de bière qu’on a piquée à sa mère et faire des tours de grand huit jusqu’à en avoir envie de vomir.

Dernière phrase : 
Générique de fin.

Le paragraphe : 
— Je suppose que je suis plus romantique que toi, alors. Je renoncerais sans hésiter à mon avenir pour le grand amour.
— Ça n’a rien de romantique, ça, c’est stupide. On dirait ce genre de filles dont la seule aspiration professionnelle est de devenir femme au foyer.

Moi j'en dis : 
Voila une lecture complètement motivée par sa jolie couverture et son résumé intriguant.
Maise et Evan se rencontrent se rencontre la veille de la rentrée scolaire dans une fête foraine, ils se plaisent, flirtent et se séduisent. L'histoire aurait dû s'arrêter là, avec quelques regrets de ne pas avoir poussé leur rencontre plus loin. Mais voilà, Evan n'est autre que Monsieur E. Wilke, professeur d'études cinématographiques, un cours auquel Maise est inscrite.

Malgré cette révélation, aucun regret de la part des personnages, ni de culpabilité.. ils se sont sautés dessus bien avant d'avoir une relation prof/ élève. Ce qui se passe pendant les vacances, reste... Et bien voilà, ils vont choisir entretenir leur relation hautement scandaleuse de prof/ élève. A partir de là commence les stratégies pour se voir sans se faire voir, les mensonges, les doutes et les questions...

Face à cela Maise doit également gérer un quotidien très difficile à la maison avec une mère complètement à côté de ses pompes... entre prostitué, junkie et dealeuse, elle ne fait pas les choses à moitié. On comprend rapidement que Maise est plus vieille que son âge ne le laisse supposer. Je l'ai trouvé blasée, désabusée et très cynique. Elle connait ses faiblesses, ses défauts, ses manques. Elle comprend parfaitement la psychologie du transfert et du vide. Elle est lucide. Elle est bien loin de l'innocence et de la naïveté de l'adolescence. J'ai trouvé ça triste, vraiment triste. De façon générale Maise m'a fait beaucoup de peine.. Elle mérite mieux.

Evan est assez secret, on n'apprend peu de choses sur lui. J'aurai adoré avoir son opinion sur la situation, sa voix a beaucoup manqué pour donner plus de piment à l'histoire. Il faut dire que j'ai un avis très arrêté les sur les relations prof/ élève, mineur/ majeur. Du coup Evan je l'ai soupçonné de tout... A chaque fin de chapitre je me suis dit c'est pour maintenant la révélation de ses bassesses. Quand, j'ai arrêté de le soupçonner, c'était trop tard !

Les personnages secondaires sont sympathiques : Wesley... oh je l'ai adoré lui. Le meilleur ami complètement amoureux qui mérite un million de fois plus d'attention que celle qui lui est accordée, Hiyam, la s*@#%e... j'ai eu envie de la taper dès qu'elle commence à croiser ses jambes dans tous les sens, Park, peu d'apparitions et c'est bien dommage il semble intriguant. La mère de Wesley dont l'histoire familiale tombe à pic.....!

Verdict : Une histoire d'amour entre un professeur et une élève, avec toutes les embûches qui se retrouvent sur leurs chemins, la soif de l'interdit et la volonté de toujours avoir plus. Une histoire qui m'a fait grincer des dents plus d'une fois. D'autant plus, que je dois dire que toute l'intrigue autour de la drogue ne m'a pas du tout convaincue.


N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

6 commentaires

  1. Je ne pense pas le lire, parce que j'aime bien avec les deux points de vue dans ce genre d'histoire. Mais merci de tes avis toujours sincères ma belle =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meeeeeeerci à toi <3
      Ça m’embête toujours un peu pour l'auteur de publier des critiques pas ultra-positives, mais impossible de jouer la carte hypocrisie.

      Oui, le point de vue du héros manque cruellement, il y a bien les supposition de l’héroïne mais ça ne suffit pas... comment savoir qu'il est sincère si on ne sait pas ce qu'il pense...

      Supprimer
    2. Je pense que cela ne peut que servir l'auteur. Il faut que les critiques soient fondées et constructives, tu ne dit pas juste ''je n'ai pas aimé'' ou ''c'est nul'', tu explique pourquoi et c'est là le plus intéressant =)

      Supprimer
    3. Ah, dit comme ça je me sens moins coupable !! Merci copine <3

      Supprimer
  2. Maise elle est quand même super bizarre, elle a un côté mature et un côté complètement enfantin. Y a beaucoup trop de drame et c'est bien dommage, parce que la relation est très captivante. Et bizarrement l'âge m'a pas tant dérangé que ça, Evan c'est pas un modele de maturité ^^ - En fait, y a pas mal de chose qui m'ont dérangé, notamment concernant le passé de Evan, mais cette romance elle offre un truc de nouveau et moi j'en ai marre des romances classiques, qu'on a lu et relu. Au moins celle-ci ce démarque ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrais que c'est une romance originale !
      C'est la répétition du passé d'Evan qui t'a dérangé ? De mon côté le coup de grâce c'est quand la mère du meilleur ami à vécu la même chose... ça fait un peu beaucoup. Je parle pas du tout de l'intrigue autour de la drogue, ça c'était clairement (pour moi) une histoire à part entière

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.