10 janvier 2017

Le caméléon de Angela Behelle



Résumé :
Chaque femme vit plusieurs existences à la fois. Tour à tour fille, amie, soeur, mère, compagne... amante. Derrière la façade lisse d'un quotidien presque banal se cache bien souvent l'autre femme, celle de l'ombre, de la nuit, celle qui rêve, celle qui fantasme, celle qui aime. Révélée par Voisin, voisine et la série La Société, Angela Behelle est devenue la figure incontournable d'une nouvelle littérature.

Moi j'en dis :
C'est l'histoire de Mathias et d'Alexandra, ils se croisent, échangent un regard, se séparent.. Se séparent pour mieux se retrouver grâce à la ténacité et à la ruse de l'un des deux. Il s'ensuit un enchaînement d'actions/ réactions à base de mensonges, d'omissions et d'impostures. Une stratégie de séduction déroutante, mais rudement bien menée, qui permet aux personnages de s'apprivoiser jusqu'à développer une complicité. Ici, on peut dire que la fin justifie les moyens !

Au-delà de la romance (touuut à fait couinante), c'est aussi, et surtout une histoire de transmission, de patrimoine et d'héritage. La filiation paraît logique à celui qui la transmet, mais que se passe-t-il, quand celui qui doit la recevoir n'en veut pas ?
En effet, des années de traditions bourgeoises pèsent sur les épaules de Mathias. Impossible d'échapper à ce fardeau sans affronter sa mère. C'est le début des questions, des doutes, mais aussi de sa bataille pour s'affirmer, pour se retrouver et se reconnaître. Une bataille intéressante sur la réalisation de soi et sur le retour aux essentiels dans la vie.

Face à lui, Alexandra est un mystère tout en épaisseur. Elle est cachottière, sans vraiment l'être. On se doute qu'il nous manque une information primordiale sur son passé, pour autant, elle mène une vie ordinaire sans sembler cacher quelque chose. Quand la révélation tombe, je dois admettre : j'ai un peu crié à la facilité ! Maaaaaaaaaais, il n'en reste pas moins que journaliste de métier, elle est vive, farouchement indépendante, assez catégorique dans ses choix, fine et très subtile. Je lui ai trouvé beaucoup de charme !

L'auteur nous propose un roman à deux voix (largement raconté par Mathias) très bien écrit, avec des intrigues intelligentes. Les chapitres s'enchaînent avec fluidité, tout prend du sens en douceur, les détails de certains chapitres deviennent les clés des suivants, rien n'est précipité (sauuuf la fin, carrément bâclée). C'est un roman assez addictif, j'ai attendu avec beaucoup d'impatience les répercutions des mensonges du personnage rusé.. et je dois dire que le final n'était pas à la hauteur. 

Verdict : Un roman qui monte en puissance de chapitre en chapitre, pour finalement s'essouffler autour d'une fin précipitée et bâclée. C'est bien dommage.

Bonus : A ceux qui ont lu le roman, parlons franchement : avec du recul cette histoire est malsaine, non ? Pourtant, au moment de ma lecture, je n'ai eu aucune alarme.. j'ai trouvé la relation glamour et romantique. C'est en rédigeant cet avis de lecture que je suis troublée.

Les infos : 
Date de parution : 07/09/2016
Editeur : Pygmalion
Nb. de page : 549 pages
Prix : 16€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.