Les collisions de Joanne Richoux

1 mai 2018


J'ai découvert ce roman grâce aux éditions Sarbacane.
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !

Résumé :
Gabriel et Laetitia entrent en Terminale Littéraire.
Lui, il est brumeux et arrogant.
Elle, elle est fière comme pas possible et cleptomane.
Eux, ils s’ennuient royalement,
et ils ont comme une envie de le faire payer à tout le monde…

Ça tombe bien : cette année, ils vont étudier Les Liaisons dangereuses.,
Forcément, ça va leur donner des idées…
Acoquiner Solal et Ninon, par exemple.
Rendre fou Dorian, l’ex de Laetitia, à l’aide de théories du complot.
Et puis Gabriel, il pourrait tenter de décrocher un rencard avec Mademoiselle Brugnon, la prof d’Arts Plastiques.
Bref : Valmont et Merteuil ont trouvé leurs proies.,
Tout est en place. À deux doigts d’exploser.

Moi j'en dis :
Le roman commence par la rentrée en terminale littéraire de Gabriel et Laëtitia. Deux ados qui partagent une amitié amoureuse exclusive et dévastatrice. Pour marquer leur dernière année, qu’ils espèrent être la meilleure, ils vont se lancer dans un projet grandiose : ils vont rejouer les liaisons dangereuses en reprenant l’un et l’autre les rôles de Valmont et Merteuil. Comme pour le roman original ils vont s’enliser dans une opération en plusieurs actes, compliquée à maîtriser une fois lancée, qui va s’avérer féroce et sanglante.

Gabriel et Laëtitia sont parfaits dans leurs nouveaux rôles. Tour à tour complices et méfiants (ici la confiance n’empêche pas les cachotteries) ils vont se donner du mal pour aller au bout de leur machination.

Ces jeunes écorchés, qui trimbalent dans leurs bandoulières plus d’une casserole, sont suffisamment désenchantés pour devenir sanguinaires. Ils sont vicieux et méchants, ballottés par une vie compliquée, ils sont à la recherche de sensation et de divertissement. Leur projet initié pour pimenter leur petite vie routinière va mettre en danger la vie de leurs camarades. On avance dans l’intrigue avec une grande question : vont-ils se réveiller à temps pour désamorcer la situation.

L’auteur nous propose plus qu’une réécriture des liaisons dangereuses. Elle connaît le roman sur le bout des doigts et elle la réinterprète. « Les collisions » c’est une véritable réappropriation de l’œuvre et une redistribution des rôles avec des personnages contemporains tout aussi destructeurs.

Quoi de plus destructeur que l’adolescence ? Le contexte de son histoire est un véritable tour de génie. Elle a su exploiter et projeter toutes les failles de cette tranche de vie : l’image de soi et le regard des autres ; les craintes autour de la construction de la personnalité avec les relents de vices et de bassesses éventuellement héréditaires qui viennent la polluer ; et le vice capital de la génération 3.0 : le conspirationnisme. Nos héros vont composer une nouvelle recette littéraire du cocktail Molotov !


Verdict : L’auteur a su exploiter les tenants et les aboutissants du roman original dans ce récit profondément contemporain. Elle a réussi, avec son écriture incroyable, à retranscrire une ambiance cynique qui transpire le désenchantement.

Bonus : Chaque chapitre se boucle en musique et je dois dire que la playlist finale est éclectique et intelligente.

Bonus 2 : Il y a dans ce roman un air de Lolita Pille, un air de Sacha Sperling.

Les infos :
Date de parution : 04/04/2018
Editeur : Editions Sarbacane
Nb. de page : 288 pages
Prix : 15.50€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.