23 septembre 2013

Ce qui nous lie de Samantha Bailly


Résumé : 
Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu'elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l'open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de coeurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n'arrive pas à percevoir les liens...

Première phrase : 
Cassure

Dernière phrase : 
Avec toute ma lumière.

Le paragraphe : 
Dans une relation, chacun est entre les mains de l'autre. On peut prendre soin de son hôte, le saisir avec délicatesse, lui prodiguer de l'affection. Parfois, on ne réalise pas à quel point ce que l'on tient est précieux et fragile... On le malmène, on l'écrase. C'est seulement lorsque sa possession est partie, laissant les doigts ensanglantés, que l'on prend conscience de sa propre cruauté.

Moi j'en dis : 
Lu en quelques heures à peine, bien que le schéma de narration soit perturbant. L'auteur nous fais naviguer entre passé, présent et future. Du coup, on apprend des infos par bribes avant qu'elles n'arrivent... D'une certaine façon le livre est très particulier. Au final, le lecteur est dans la même incompréhension que Alice, l'héroïne. On partage sans mal ses doutes et ses questions.

Et puis, les personnages sont perturbant. En commençant par Alice, une femme qui semble épanouis et heureuse et qui se relève mélancolique et par bien des manières brisées en mille morceaux. Elle à très peu d'amies, mais beaucoup d'amis... L'intrigue tourne d'ailleurs autour de ça. Ou plutôt des liens relationnels qu'on tisse autour de nous. Car Alice à un pouvoir, elle voit les liens entre les gens. Elle s'en sert pour venger ses propres démons.

Tout va trop vite dans le roman, Alice parvient à mettre de l'ordre dans sa vie, mais le lecteur ne comprend pas vraiment ce qui a fait la différence cette fois-ci..

Verdict : Je ne sais pas trop si j'ai aimé ou non. Néanmoins, la métaphore du fil plus ou moins gros selon l'attachement entre les gens est bien trouvé.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.