8 novembre 2013

Hors limites de Katie McGarry

Résumé : 
Echo. Noah. Chacun a vécu un drame. Chacun y survit à sa façon. Echo s'efforce de revenir à la vie « normale ». Noah, au contraire, ne fait plus confiance au « système » et accumule les provocations. Ils pourraient se haïr, tant ils sont différents. Pourtant, le hasard va les rapprocher. Les obliger à chercher qui ils sont vraiment. Ils vont s'aimer. Des sentiments si purs qu'ils les réconcilieront avec les autres. Et surtout avec eux-mêmes.

Première phrase : 
Mon père est un control-freak, je déteste ma belle-mère, mon frère est mort à la guerre, et ma mère… disons que ma mère a de sérieux problèmes.

Dernière phrase : 
Encore une fois, elle a ri aux éclats.

Le paragraphe :
Mon père est un curieux mélange de sergent-chef et de lapin blanc : comme dans les films sur la guerre du Viêt Nam, il adore commander ; comme dans Alice au pays des merveilles, il est constamment en retard pour un rendez-vous important ou un autre.

Moi j'en dis : 
En le commençant je me suis dit "je continue sur ma lancé de personnages perturbés, limite bras cassés" et finalement j'ai eu le plaisir de lire un livre surprenant !

Ce livre c'est surtout des histoires de familles et d'intégration. Les deux personnages principaux (Echo et Noah) se rencontre par hasard et s'aperçoivent qu'ils partagent leur désarrois et que chacun a vécu un accident qui a perturbé le cours de leur vie. Pour elle, il ne lui reste de son accident que de vague souvenirs, une amnésie et surtout d'atroce cicatrices. Pour lui, il ne lui reste de son accident que ses deux frères, depuis il voyage de famille d'accueil en famille d'accueil. Tous les deux ont du mal à accorder leur confiance. Lui ne croit plus aux adultes et au système, elle ne croit plus son père. Pour aller de l'avant et retrouver leur vie normal, ils doivent répondre à des questions et pour le faire, ils vont s'allier. A partir de là le livre devient vraiment intéressant parce qu'on leur souhaite de découvrir les réponses qu'ils recherchent. Bien sûr à tout ça s'ajoute les problèmes de leur vie quotidienne : les cours, les amis..

Les personnages sont attachants, aussi bien les principaux que les secondaires. Le personnage qui m'a vraiment bluffé, c'est certainement la mère de Echo ! Whaouw, un passage bref, mais impossible de ne pas la détester... Bipolaire ou pas, elle m'a fait froid dans le dos.

Un roman choral (ma structure narrative préférée) qui alterne les points de vue de nos deux personnages. Un style assez simple, hyper facile à lire. Les dialogues sont souvent drôles et cassants. Tout de même, le vocabulaire choisi est étonnant, pendant ma lecture je me suis dit l'auteur doit être québécoise. Et comme ce n'est pas le cas je me suis dit que ça venait de la traduction : tantôt très recherché au point que j'ai dû sortir mon dictionnaire, tantôt très ringard exemple : belle-doche !!


Verdict : L'histoire de deux ados pour qui tout a changé et qui essaye de s'y retrouver ! Un livre plein de rebondissements.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.