29 novembre 2016

Timide de Sarah Morant


Résumé :
Discrète, discrète, discrète... Parce que c'est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l'affronter en face. Réservée, réservée, réservée... Parce qu'elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne c'était passé. Aimée, aimée, aimée Parce qu'il va entrer dans sa vie, et tout bouleverser tel un jeu de quilles... Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu'une personne prenne la peine de le découvrir.

J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions Hachette. 
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !

Moi j'en dis :
C'est l'histoire d'Eléonore, une jeune lycéenne timide. Enfin plutôt abimée, craintive et complexée qui préfère se fonde dans son environnement plutôt que d'être remarquée par les autres. Elle se balade avec plus d'une casserole dans sa bandoulière. Elle n'est plus que le quart d'elle-même, tant il lui manque des êtres chers. Alors, elle traverse sa vie comme une ombre, sans faire de vague.

L'épreuve de ses journées, c'est le lycée ! Chaque instant passé la-bas est un calvaire. Selon elle, elle n'est pas persécutée, n'est pas un bouc-émissaire, mais nul ne manque une occasion de se moquer d'elle, de sa façon de bégayer, ou au contraire de sa façon de garder le silence, de ses (magnifiques) cheveux roux..

Les premières pages sont bourrées de clichés, de préjugés, de raccourcis, de vérités faciles qui pullulent dans l'univers des adolescents. C'est irritant à lire, c'est énervant, fatiguant.. Et finalement, tellement en cohérence avec l'univers du lycée (bouh). L'auteur a su contextualiser son histoire avec brillance. Tellement de brillance, que l'adulte que je suis, a voulu plus d'une fois serrer Eléonore dans ses bras pour lui dire It Gets Better (un peu comme une star du projet ;). J'ai beaucoup levé les yeux au ciel et j'ai grincé des dents.

Le roman commence sur la rencontre entre Eleonore et Jason, le nouveau. Il est joueur et se lance le défi de charmer la jeune fille. Pour cela, ils vont se rapprocher, partager du temps ensemble et surtout des confidences. Avec ces confidences on va en découvrir beaucoup sur les casseroles qu'ils baladent l'un et l'autre et les pertes qu'ils ont subi tous les deux. Une amitié sincère et à tout épreuve va les lier et leur permettre d'apprécier l'avenir qui se profile devant eux.

Tout va pour le mieux, dans le meilleur des mondes.. du moins, avant l'arrivée/ le retour de Tyler.

L'amitié que partage Eleonore avec Tyler et Jason est plus qu'ambiguë, mais elle la seule à ne pas le voir. A partir de là, l'intrigue prend de petits airs de triangle amoureux, mais sans le dire, en s'en approchant dangereusement. Et pourtant, bien que le roman tourne un peu en rond dans la dernière partie à cause de son absence de réaction, impossible d'en vouloir à Eleonore, elle est tellement candide, insouciante et adooorable.

Pour être honnête, je dois vous dire qu'il y a des incohérences et des maladresses dans le texte. Et pire que tout, des bugs dans la construction du récit. J'ai eu beaucoup de mal à m'en accommoder. 
Par-dessus tout, j'ai été révoltée par deux "baisers volés". D'autant plus, que l'auteur raconte les scènes avec glamour. Dans une scène, l'héroïne dort, et dans l'autre le héros "trébuche" sur elle. Hmm.. Dans mon avis de lecture du roman Je suis là de Clélie Avit, j'ai déjà eu l'occasion de vous dire que l'absence de consentement verbale (je ne parle pas d'ambiguïté de consentement) me révolte. Encore plus, quand c'est une jeune fille qui écrit. Je ne comprends pas.

Verdict : Après un début difficile, parce que réaliste sur la façon dont les certains adolescents se traitent les uns et les autres, le roman prend une tournure inattendue.. Avec deux accidentés de la vie qui tentent de continuer leur petit bonhomme de chemin, en essayant de s'attacher au moins de monde possible, pour éviter la souffrance de la perte. C'était touchant. Alors oui, il y a bien un triangle amoureux, mais c'est la première fois que je n'ai pas eu envie d'écorcher les personnages.

Les infos : 
Date de parution : 09/11/2016
Editeur : Hachette 
Nb. de page : 448 pages
Prix : 16.90€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

2 commentaires

  1. Je lis ta chronique alors que je viens de terminer d'écrire la mienne et c'est là que je me dis que tu es une vraie gentille et que moi je suis trop méchante x) On a le même avis au final mais ce qu'on a pas aimé ce ressent tellement plus dans ma façon de présenter les choses xD

    RépondreSupprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.