8 septembre 2017

Pour t'avoir de Shirley L.B


J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions Harlequin. 
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !



Résumé :
Je l’ai tout de suite remarquée. Arrogante, hautaine, fringuée avec des vêtements de luxe, Gaëlle n’avait clairement rien à faire ici, dans une zone de guerre. Pourtant, elle était là, défiant du regard quiconque osait poser les yeux sur elle, se tenant bien droite parmi les autres bénévoles qui affluaient.

Quand j’ai percuté qu’elle faisait partie du groupe humanitaire dont on m’avait confié la responsabilité, j’ai compris que j’étais dans la merde. Je suis un soldat, j’ai dédié ma vie à mon pays, mais cette fille… Cette fille m’attire et m’obsède au point de me détourner de ma mission. Au point de me faire oublier que l’amour n’a pas sa place ici.

Moi j'en dis :
Grosse, grosse, grosse surprise !

Je dois dire que la couverture ne m'emballait pas vraiment, maaaais le résumé était plutôt alléchant alors j'ai craqué en me disant « ce sera une lecture divertissante, sans conséquence, parfaite pour les vacances ».

Que nenni, c'était bien plus que ça. Rapidement, j'ai réalisé que c'était :
  • Très bien écrit, avec un vocabulaire riche et des figures de style imagées.
  • Très très bien documenté. Rien n'est dit au hasard concernant l'aspect militaire et l'implication des Casques bleus, ainsi que globalement la situation au Mali. Ca dénote d'un travail de recherche (ou d'un intérêt) conséquent pour le sujet.
  • Très très très bien intégré au réel, avec une contextualisation .. Tout se joue dans les détails ce qui rend l'histoire très précise, notamment quand par exemple l'auteur prend le soin de citer des groupuscules qui existent véritablement, ou encore quand elle intègre à son intrigue des éléments de l'actualité, comme les attentats en France.
L'auteur a pris le parti de nous raconter une histoire qui se déroule sur une base militaire à Kidal au Mali, elle n'édulcore pas la situation, elle ne nous épargne pas : les enfants qui meurent, pendant que d'autres accouchent, les soldats blessés pendant que d'autres meurent.

C'est une véritable immersion qu'on découvre avec Gaëlle, actuellement en mission humanitaire, alors qu'elle préférerait faire du shopping et boire le thé avec ses fausses-amies. Mais, voilà, un ultimatum lui a été imposé par son père et fière comme un paon, elle s'est lancée dans cette aventure qui va la bousculer et la bouleverser.

C'est le début des questions, des remises en question et des confrontations entre son confort luxueux à Paris et le cadre de vie des gens au Mali. Ce sera également l'occasion pour elle de faire face à ses angoisses et ses peurs liées à la foule pour dépasser sa phobie. Plus on la découvre, plus on l'apprécie.. Et pourtant, vu le départ du roman, ce n'était pas duuuu tout gagné, je n'en dis pas plus.

Face à elle, Austine, avec lui, on découvre l'envers du décor des Casques bleus, leurs rôles, leurs missions, leurs profils. Mystérieux et loyal. Il bataille avec des traumatismes anciens qui s'immiscent dans son quotidien pour lui polluer son mérite et ses aptitudes. Résultat, il se balade avec une estime de soi légèrement écorchée. A la Sisyphe, il doit sans cesse reprendre le même cheminement pour accepter que sa place parmi les casques bleus soit légitime.

L'auteur distille de nombreux rebondissements pour pimenter tout ça. Des complots militaires, des faits d'actualité, des intrigues familiales, des histoires personnelles qui reviennent à la surface... Aucune surenchère ou exagération, il y a un bel engrenage qui se met en place et tout se goupille plutôt bien. Un seul rebondissement de trop à mes yeux, mais clairement, je chipote.

Au-delà de la romance, tout à fait suffisante, cela dit, l'auteur nous pose de vraies questions sur l'ingérence militaire, même à des fins humanitaires ; sur les conséquences d'un conflit sur le reste du monde ; et sur l'impunité des crimes / délits commis par des soldats. Elle nous propose une belle démonstration des conséquences de la rancune et de l'auto-justice.

Verdict : Une romance bien plus profonde qu'il n'y parait. J'ai passé un chouette moment et je dois dire qu'il a frôlé le coup de coeur.

Les infos : 
Date de parution : 23/08/2017
Editeur : Harlequin
Collection : HQN
Nb. de page : 223 pages
Prix (numérique) : 3.99€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.