25 novembre 2017

Malcolm de Katy Evans


Résumé : 
Mystérieux. Privilégié. Légendaire. Malcolm Kyle Preston Logan Saint, le businessman le plus sexy que Chicago n'ait jamais connu, ne vit que pour l'argent et les femmes. Beaucoup de femmes. Toute sa vie, il a été harcelé par la presse dont le seul but est de prouver que sa vie, en apparence parfaite, n'est que mensonges et faux-semblants. Depuis qu'il est sur le devant de la scène, ses secrets sont plus en danger que jamais, mais il est bien décidé à les garder enterrés. 
Plus pour très longtemps... Chargée d'enquêter sur Malcolm et de révéler sa personnalité sulfureuse, Rachel Livingston est une jeune et séduisante journaliste. Elle travaille pour Edge, un magazine proche de la faillite. L'avenir de l'entreprise repose sur les révélations qu'elle écrira sur Malcolm Saint. Déterminée à faire de cette histoire le tournant que sa carrière attend, elle n'aurait jamais pensé que le playboy puisse changer sa vie. 
Succombera-t-elle à la tentation que représente Malcolm le sulfureux ?

Avis : 
Je n'avais pas du tout l'intention de lire ce roman. Il faut dire que je me suis fâchée avec Katy Evans lors de ma lecture de son roman Fight for love... (dont je viens de relire mon avis de lecture et qui vient de me refâcher). Mais voilà, je cède trop facilement à la tentation, je suis en pleine composition de ma WL de Noël, je traîne sur le blog de mes copines, je lis des résumés, des avis... Une chose en entraînant une autre, j'ai validé mon panier avec Malcolm le sulfureux qui s'est subrepticement glissé dedans.

La lecture a été largement moins éprouvante : bien que le style soit toujours aussi simplet pour ne pas dire inexistant, il faut dire que l'auteur a lâché du lest concernant les relations possessives et dominantes. Après, c'est un roman érotique par excellence... quand ils ne se sautent pas dessus pendant des pages entières, ils y pensent, se dévorent littéralement du regard etc. Inutile de râler : je saute des pages entières tout simplement. 

Cela dit, j'ai adoré l'héroïne : Rachel Livingston, journaliste ambitieuse à la recherche d'un sujet qui lui ouvrira de nouvelles portes, c'est d'autant plus urgent que son magazine est au bord de la faillite. Elle va consacrer son article de fond à Malcolm Kyle Preston Logan Saint, le playboy de Chicago qui s'avère plus intéressant que sa réputation ne laisse à supposer. 

Forcément, vu la fin, j'ai craqué pour la suite. Le découpage des deux tomes est une véritable torture pour les curieux comme moi ! Eeeet je n'aurai pas dû... j'aurai dû lire des avis, me faire spoiler la suite. Parce que ce tome 2, il m'a directement renvoyé à ma lecture de Fight for love, l'héroïne, adorée au départ, se transforme en carpette souple et malléable, une horreur... Le roman aurait pu être sauvé par un changement de voix, mais non, on a le plaisir de ne lire que les tergiversations et les atermoiements de Rachel sur les 150 premières pages, puis le retour en lune de miel les 70 suivantes et enfin, enfin, les retournements de situations sur les 50 dernières pages. Notez le problème d'équilibre. 

Paradoxalement à tout ça : je lirai tout de même la suite si elle est portée par les personnages secondaires, qui étaient hautement intrigants. 

La rubrique des avis de lectures éclaires !

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.