Toutes les histoires d'amour du monde de Baptiste Beaulieu

26 décembre 2018


Résumé :
Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie. 
Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l’histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue : Anne-Lise Schmidt.
Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse ? Comment quelqu’un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ?
Naviguant entre les grands drames du XXe siècle et des histoires d’amour d'aujourd’hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d’un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille…

Moi j'en dis :
Dans ce roman, l’auteur partage un bout de son histoire familiale. Sa sincérité nous entraîne dans une spirale d’empathie. Empathie qui se transforme rapidement en assimilation, ainsi, page après page, on s’approprie son histoire et Anne-Lise Schmitt devient un membre à part entière de notre propre histoire. Je me suis sentie concernée, impliquée puis missionnée (et impuissante).

L’histoire avance à deux cadences temporelles : au présent par le narrateur, Jean et au passé, sous la forme de lettres, par son grand-père Moïse. Des lettres découvertes après sa mort et qui le dévoile sous un nouveau jour. Tant que son fils, le père de Jean s’embourbe dans une profonde mélancolie. Pour le requinquer et renouer le dialogue, Jean décide de mener l’enquête et de rassembler les morceaux de secrets. Il nous entraîne avec lui et nous permet surtout de lire les lettres par-dessus son épaule.

L'auteur nous propose un roman dont on tombe amoureux !

Un roman qui rend hommage à l’amour dans son sens le plus absolu sous toutes ces facettes, sans oublier les cruautés qui l’accompagnent : le mensonge, la lassitude, le doute.

Un roman qui a le goût de l’amour, la force du pardon, la pudeur de l’humilité, le courage de l’empathie, la douceur du partage.

Un roman humaniste, inspirant et lumineux.

Un roman sensible, bienveillant et généreux.

Volontairement, je n’en dis pas plus. Je vous invite fortement à rencontrer Moïse et Anne-Lise Schmitt (que vous connaissez peut-être déjà) !

Les infos : 
Date de parution : 17/10/2018
Editeur : Editions Mazarine
Nb. de page : 480 pages
Prix : 19,50€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.