Le coeur n'oublie jamais de Sally Bitout

6 août 2015

Résumé : Si Jade a accepté d’assister à ce concert d’un chanteur dont elle ne connaît même pas le nom, c’est bien pour faire plaisir à ses deux meilleures amies, Diane et Sonia. Pourtant, dès qu’elle entend la voix du séduisant Léo Duncan, Jade est bouleversée. Cette voix... c’est comme si elle ne chantait que pour elle seule, comme si elle s’adressait directement à son cœur et faisait résonner tout son être. Alors, lorsque l’occasion de revoir le chanteur à la fin du concert se présente, Jade se laisse porter. Mais dès qu’elle voit Léo Duncan de plus près, son trouble réapparaît, impérieux, puissant. Pourquoi a-t-elle cette impression persistante de déjà-vu ? Et surtout, d’où vient cette irrésistible attraction qui la pousse dans les bras du beau musicien ?


Moi j'en dis :
Bon, bon, bon... je dois dire que je n'ai pas du tout été convaincue par l'histoire !

Une histoire qui ne nous ait pas livrée sur un plateau ! Elle est livrée par petite bribe et il faut reconnaître que l'auteur les distilles suffisamment bien, pour nous pousser à finir la lecture du roman.

Rapidement je me suis doutée qu'il y a un problème, mais impossible de deviner de quoi il s'agit. Pour permettre à chacun de découvrir cette histoire hautement improbable, je n'en dirais pas plus.

Si ce n'est qu'on a le plaisir d'avoir la version des deux personnages : Tantôt nous avons les pensées de Jade, tantôt celle de Léo. Elle est auteur compositeur, il est chanteur. Ils se rencontrent après un concert, se plaisent et vont faire en sorte de se revoir. Jusqu'ici tout va bien, sauf que chacun se garde bien de tout dire à l'autre.

L'écriture est très classique. Tellement classique, que plus d'une fois je me suis demandée si l'histoire se déroulait vraiment à notre époque. Il y a un petit côté vieillot dans le style qui ne colle pas avec l'histoire qui est racontée, comme une sorte de décalage. Les dialogues sont complètement hors du temps... c'est bien écrit, je n'enlève pas ça à l'auteur, mais bon sang qui s'exprime encore de cette façon de nos jours. #CrédibilitéZero

Les événements s'enchaînent dans une logique de "cause à effet" très structurée. Je reconnais que c'est très fluide, toutefois, bien qu'il y ait des rebondissements le style ne leur rend pas justice, le résultat est plutôt plat. C'est un enchainement d'une chose qui en entraine une autre etc, sans émotions, sans sentiments. Légèrement aseptisé.

L'auteur survole l'histoire, elle n'aborde pas du tout les situations et les événements que vivent les personnages, en profondeur. La moindre action est traitée en surface de façon succincte et sans détails. Souvent les personnages entreprenne de faire quelque chose, et op le paragraphe d'après, l'auteur se contente de nous dire "Une heure plus tard Jade sort de là..." Une pirouette trop utilisée, qui prive le lecteur de détails qui rendent l'histoire crédible.

Verdict : J'ai été très septique en commençant ma lecture et une fois que l'intrigue est complètement dévoilée dans les dernières pages, j'ai trouvé ça un peu, beaucoup trop gros. J'avais l'impression de regarder une télé-novella d'Amérique du sud. C'était trop, c'était trop de trop.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.