3 mai 2016

Bad, tome 2 : Amour dangereux de Jay Crownover

Résumé :
Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amuser. Et encore moins de s’amuser avec Race, le frère de sa meilleure amie, dont la simple vue embrase tous ses sens. Elle ne doit surtout pas craquer, d’autant plus que le beau blond est aussi sexy que dangereux, et on murmure dans The Point qu’il est le nouveau roi de la ville… Alors, à chaque fois qu’elle le croise, Brysen met un point d’honneur à être aussi désagréable et méprisante que possible. Mais manifestement, il en faut plus que ça pour décourager Race. Et elle sait pertinemment que, lorsqu’il se décidera à passer à l’attaque, elle ne sera pas de taille à résister.

Première phrase : 
Il y a des hommes qu'on ne peut pas ignorer.

Dernière phrase :
Voilà où je voulais être, qui je voulais être, et The Point devrait attendre son tour pour voler un peu plus de mon âme.

Le paragraphe :
Bax était naturellement effrayant. Quand il s'appliquait vraiment, il rivalisait avec Satan pour la première place en haut de la chaîne alimentaire du Mal. 

Moi j'en dis :
C'est terrible de dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à retourner à The Point ? Oui, c'est terrible, mais pourtant on en redemande ! Oui, oui, j'avais bien aimé le tome 1, avec Bax et Dovie à l'honneur. J'avais trouvé rafraîchissement ce roman qui sortait complètement des sentiers battus. Et bien, le tome 2, n'a rien à lui envier.. il va tout aussi vite, loin et fort.. Et il est même meilleur, si c'est possible.

Cette fois-ci le roman se concentre sur Race (le frère de Dovie et le meilleur ami de Bax) et Brysen, la collègue de Dovie, que nous avions eu le plaisir de les croiser dans le tome 1. Tiens, d'ailleurs, dans le tome 1, quand ils se croisent, nos héros tentaient de s'éviter, forcément ça laissait de la place à une chouette histoire entre eux. Deux personnages plus complexe qu'il n'y parait, ils ont en commun une façade d'enfant gâtés et capricieux tout droit sorti de The Hill, venus s'amuser et se faire peur à The Point. Et pourtant, et pourtant..

Race et Brysen se ressemble beaucoup, ils ont le même sens de la famille et du sacrifice. Ca les rend profond et attachant. Alors que Bax était complètement survolté, nerveux et hyperactif, Race est plus réfléchi et posé. Face à lui, Bry est courageuse, brave, presque téméraire, débrouillarde et surtout très intelligente.

Dans ce roman, nous avons le droit à leur rapprochement (bon sang j'adooore les personnages sans faux semblants, qui ne tourne pas en rond et prennent des initiatives cohérentes) mais aussi et surtout deux intrigues bien noires : 
  • celle autour de Race et de sa succession à Novak. 
  • celle autour de Bry et de sa famille qui part à la dérive. 
Sans parler qu'elle se retrouve coincée avec un harceleur de plus en plus vindicatif.Avec tout ça, le roman est dense, les informations abondantes, les rebondissements nombreux. Et tout reste divinement cohérent et bien amené. Le style d'écriture est toujours aussi visuel. C'est réussi.

Verdict : Vivement la suite !

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

1 commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.