2 janvier 2017

LE « MOI » DE ... #40

LE « MOI » De Décembre

En chaque fin de mois, un petit recap' en facette de mes lectures ! Avec en quelques lignes mes impressions sur la "meilleure" et la "moins bonne"  lecture du mois.



TOP 

  • Meilleures lectures du mois : 

1. Moloka'i de Alan Brennertac : Vivement, trèèèèès vivement recommandé par copine Melwasul, ce titre a traversé touuutes mes PAL de saisons jusqu'à aujourd'hui. Je n'ose pas vous dire, combien de temps il a traîné dans ma PAL ! Une fois commencé, c'était difficile d'interrompre ma lecture.. d'ailleurs, j'ai vraiment lu n'importe comment, dès que j'avais une minute, pour en savoir plus, rapidement, maintenant, tout de suite. Couchée tard, levée tôt pour grappiller quelques pages, un chapitre de plus. Une semaine entièrement rythmée par ma lecture et un sommeil chaotique. C'est un roman riche, dense qui fourmille de personnages et d'informations. J'ai appris un million de choses, des petites, des grandes, des révoltantes, des touchantes, des tranchantes. J'ai été bouleversée par des personnalités et chamboulée par des fonctionnements. Je suis passé par mille émotions, évidemment, c'est un coup de coeur renversant.

2. Chiisakobé de Minetaro Mochizuki : *recommandation Nintendark* A peine découverte et c'est déjà la fin de cette série. J'aaaai adooooré ! Ce manga est surprenant et délicat. L'histoire est toute simple, sans rebondissements en pagaille, l'intrigue s'installe en douceur, d'ailleurs, chaque personnage est introduit en douceur. Le dessin est complètement épuré, aucune vignette n'est surchargée et pourtant les illustrations sont précises et détaillées. C'est un plaisir à lire et à découvrir. J'ai bouclé la série avec un pincement au coeur, cette histoire, ces personnages vont me manquer.

3. La Princesse vagabonde de Da Xia : *recommandation Nintendark* Pouaaaaaaaaah, à peine feuilleté, je suis irrémédiablement tombée sous le charme de cette beauté ! Les dessins sont magnifiques et même plus, carrément spectaculaires. Dans ce premier tome, l'histoire s'installe en douceur et elle promet d'être audacieuse, avec les péripéties d'une princesse fugitive, qui pour échapper à une mort certaine, se fait passer pour morte. Il me tarde de découvrir la suite de ses aventures intrépides dans sa quête de vengeance.

4. Chroniques new-yorkaises d'Akino Kondoh : *recommandation Nintendark* La vie ordinaire d'une artiste japonaise venu s'installer à New-York. De planche en planche, on suit (avec beaucoup de plaisir) ses (mes)aventures, ses rencontres, ses découvertes, ses stupeurs, ses joies et ses peines. Avec elle, on découvre également les chocs culturelles et culinaires entre la culture japonaise et américaine. C'est très instructif et souvent très (très) drôle. C'est simple et réussi. J'ai passé un chouette moment avec elle, et après ma lecture, je me suis empressée d'aller fouiner pour en savoir plus sur l'auteur tant je m'étais attachée à elle.

BOF 

  • Moins bonnes lectures du mois : 

1. The november criminals de Sam Munson : Kevin Broadus, un jeune lycéen vient d'être abattu. La nouvelle ne choque que le temps où elle est donnée.. rapidement les gens passent à autre chose, mais pas Addison. Lui et Kevin, n'étaient que de vague connaissance, mais voilà Addison est étrangement chamboulé par cette mort. Alors, il va se lancer dans une quête pour récolter le plus d'informations sur ce jeune dont il ne connaissait rien. Il va se mettre dans des situations improbables pour compiler des documents, des témoignages.. La première partie du roman, est vraiment sympathique, et d'un coup le soufflet retombe. Addison part dans des digressions, des comportements dénoués de sens. Il prend des airs d'Holden dans l'attrape-coeur (ce qui est loin d'être un compliment). C'est dommage, le style d'écriture était plutôt canon : Le héros s'adresse directement au lecteur (on apprend à la fin à qui il s'adresse en particulier) (c'est original et culotté). Il prend souvent lecteur à témoin pour lui poser des questions, lui asséner des vérités acerbes. Tour à tour, il mélange des paroles grandiloquentes et des banalités. La première partie du roman était chouette, après, ça devient longuet.

2. Amanchu !, tome 3 de Kozue Amano : *recommandation Nintendark* C'est mignon.. maaaaaaais je dois dire que plus d'une fois le style de l'auteur m'a agacée.. Elle répète les informations sur un ton très très enfantin.. je me suis sentie prise pour une débile plus d'une fois. Bon, c'est le lot de tous les mangas, je suis résignée, je chipote et je me répète : il y a vraiment des inégalités dans le dessin, on passe d'une couverture en couleur carrément délicieuse, a un dessin classique mais charmant en noir et blanc. Ici, il y a un "truc" qui me chagrine en plus : le dessin est tiré vers le bas quand de temps en temps les personnages sont caricaturés sous des traits enfantins ou pire leurs visages prend la forme de smiley ! C'est très perturbant.


Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.