11 mars 2017

Chère brigande : lettre à Marion du Faouët de Michèle Lesbre


Résumé : 
Parce qu’une femme aux cheveux roux prénommée Marion, qui avait élu domicile dans une boutique désaffectée en bas de chez elle, a soudain disparu, les traits de l’autre Marion, la « chère brigande », se superposent à ceux de la SDF parisienne. L’écrivain décide alors de partir sur les traces de l’insoumise bretonne, qui mourut sur le gibet à trente-huit ans, lui adressant, pour conjurer l’injustice du monde et sa propre impuissance, une longue lettre.

Avis : 
Une rencontre furtive, qui secoue les convictions de l'auteur, notre héroïne. 

Le genre de rencontre qui bouleverse et bouscule le rythme des petites routines, une rencontre qui fait réfléchir à une grande question : qu'est-ce qu'on fait concrètement pour aider son prochain ? 

De cette rencontre, l'auteur va décider de rédiger une lettre à Marion du Faouët, une redresseuse de torts dans la Bretagne des années 1740-1750. Au passage, elle nous fera découvrir cette femme, à la personnalité incroyable, féministe avant l'heure et profondément empathique. 
L'auteur en profitera également pour nous glisser un peu d'elle-même, de ses utopies, ses révoltes, ses actions.. sans jamais nous donner de leçon.

Et pourtant, la leçon nous tombe dessus : que fait-on pour son prochain, quelles sont nos batailles, nos luttes et nos revendications ? 80 pages qui font office de rencontre éphémère avec notre conscience, pour ma part c'était bourré de révélations brutales.

Les infos : 
Date de parution : 02/02/2017
Editeur : Sabine Wespieser
Nb. de page : 80 pages
Prix : 12€
La rubrique des avis de lectures éclaires !

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.