Combat d'amour, tome 1 : De la haine au désir de Loraline Bradern

22 février 2019


Résumé :
Octobre 1066
Les troupes normandes du Conquérant déferlent sur l'Angleterre. Gautier de Fougères, fidèle chevalier de Guillaume de Normandie, reçoit la mission de prendre le fief de Thurston au nom de son sire. Cette conquête se révèle toutefois plus ardue que prévue quand il se heurte à un obstacle inattendu.
Lors de l'invasion normande, Alinor, damoiselle saxonne formée à toutes les tâches domestiques habituellement dévolues aux dames nobles, prend en charge le fief familial tandis que son père et son frère partent au combat pour tenter de repousser les troupes de l'envahisseur. Lorsqu'une troupe armée se présente pour prendre possession du domaine, la jeune femme refuse de baisser les bras devant l'ennemi et décide de résister. Dotée d'un fort caractère et rompue au maniement des armes, Alinor affronte Gautier de Fougères , n'hésitant pas à utiliser tous les moyens à sa disposition...
Prise entre sa fierté et ses sentiments, comment Alinor parviendra-t-elle à se sortir de ce piège tout en sauvant ses gens et son cœur ?

Moi j'en dis :
Après avoir adoré le diptyque militaire de l'auteur Unité d'Elite, j'avais hâte de découvrir les autres titres à son actif. C'est comme ça que Combat d'amour est arrivé dans ma PAL. Puis une chose en entraînant une autre, je ne l'ai pas sorti tout de suite et il a commencé à s'y engluer. Mais ça, c'était avant que Gwenlan ne le désigne comme étant un coup de coeur de son année 2018 et donc sa présence dans le #GwenlanChallenge.

Pour être tout à fait honnête, s'il a traîné (quelques semaines) dans ma PAL, c'est surtout parce que le tome 2 n'était pas encore publié et que j'avais peur d'une fin au paroxysme du suspense à l'image de la fin du premier tome d'Unité d'Elite. Gwenlan m'a rassurée, l'auteur m'a rassurée... et vous savez quoi ? Elles ont menti, évidemment, la fin donne envie de sauter sans plus tarder sur la suite !

L'histoire c'est celle d'Alinor, une jeune saxonne, qui va voir son quotidien bouleversé par l'arrivée, que dis-je, l'invasion, de Gautier de Fougères, un chevalier sous les ordres de Guillaume le Conquérant. Après une bataille féroce et acharnée, un siège long et douloureux, celui-ci prend possession du domaine de la famille d'Alinor, il est le nouveau chef légitime. Bien que les autres membres du clan voient en Gautier un homme juste et honnête, un salut dans leur malheur, Alinor continue à se sentir spolier de son patrimoine et surtout de ses libertés. Cela motive sa détermination à le destituer au plus vite. Pour cela tous les coups sont permis et elle va utiliser toutes les armes à sa disposition, de son arc à son épée en passant par son sourire et ses larmes.

Alinor, Alinor, Alinor... un personnage enthousiasmant au départ qui doucement, mais surement m'a donné des accès de colère. Dès sa première apparition, je suis follement tombée sous son charme. C'est une héroïne valeureuse, courageuse, indépendante, farouche, loyale et droite dans ses boîtes. Par ailleurs, elle est aussi têtue, obstinée et obtuse. Une scène en entraînant une autre... jusqu'au moment où sa mauvaise foi est venu à bout de ma patience et à partir de là, elle m'a franchement m'agacée.

Face à elle Gautier m'a fait l'effet d'un saint ! Sa patience est mise à rude épreuve, il s'emporte, s'énerve, s'exaspère. Il tente toutes les stratégies pour faire entendre raison à la jeune fille, rien n'y fait, elle est complètement braquée. Avec elle, il est hors de sa zone de confort ! Il tente tant bien que mal de l'apprivoiser, mais les mensonges entre eux ne facilitent pas leur confiance. Alors chacune de leur rencontre se transforme en joute verbale, ou pire en combat acharné.

Cette lecture m'a fait marmonner, râler, soupirer... impossible de l'interrompre, j'avais envie de savoir la suite et surtout, surtout d'assister au moment de rupture quand Alinor accepte de céder les rênes. L'écriture de l'auteur est toujours aussi évocatrice. Elle nous transporte dans son histoire pour nous faire vivre les émotions au coeur des intrigues : J'étais sur les champs d'entrainement, dans les couloirs de la forteresse, j'ai vu les personnages batifoler dans l'écurie, la sailli d'une jument, j'ai fait une balade sur un destrier pour calmer mes nerfs. J'ai aussi vu les horreurs de la guerre, j'ai eu de la peine à infliger une punition pas méritée, j'ai évité... Clairement j'étais à 300 % dedans.

Verdict : J'ai adoré ma lecture, il me tarde de lire la suite !

Les infos : 
Date de parution : 27/08/2018
Editeur : Editions ADA
Nb. de page : 544 pages

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.