5 mai 2017

Clash T1 : Passion brûlante de Jay Crownover


J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions Harlequin. 
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !

Résumé :
Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.

Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…

Moi j'en dis :
Dans cette nouvelle série, l'auteur continue sur la même thématique : les apparences ne trompent que ceux qui s'y arrêtent ! Évidemment, pour prouver ses dires, elle continue à exploiter ses personnages aux airs de bad boys, qui sont en fait des crèmes absolus et place face à eux des personnages féminins intrépides, intelligents et farouches.

Sayer à des airs de Brysen, l'héroïne du tome 2 de la série Bad, ensemble, elles partagent la même stratégie pour faire fuir ceux qui s'arrêtent aux apparences : une armure de glace et une forteresse autour de leur cœur qu'elles portent physiquement sous les traits d'un masque de perfection et de sophistication.

Sayer, avocate spécialisée dans les affaires familiales, est toutefois, plus âgée, plus mature et plus raisonnée. Plus raisonnée, sauf quand il s'agit de reconnaître sa propre valeur. Alors, là, non, elle se transforme en carpette. Elle bataille avec des traumatismes anciens qui s'immiscent dans son quotidien par une ribambelle de complexes et de fêlures qui lui bousille la vie et sa confiance en soi. Il faut dire que ses complexes d'infériorité ont été férocement installés en elle par son père. Un homme plus pervers narcissique que paternel. Malheureusement, sa mère, n'a jamais eu l'occasion de rééquilibrer ces atteintes. 

Zeb, lui ne ressemble à aucun autre personnage de Madame Crownover, il parait imprudent, voire intimidant, mais il se révèle rapidement pragmatique, attentionné, intelligent, créatif, compatissant, fidèle et raisonnable. Il est spontané et honnête.. Il communique sans arrêt, pas de faux-semblants avec lui. Il a peine le temps d'avoir un problème, qu'il a déjà trouvé la solution. Enfin, ça, c'était avant l'apparition de Hyde.. Pas un problème en soi, mais une bataille à mener. 

Évidemment, Sayer et Zeb, se rencontrent, s'apprécient.. Font en sorte de se croiser toujours plus souvent. Ni l'un ni l'autre n'est convaincu de plaire à l'autre, une petite partie de chat se met en branle, rapidement interrompue par la vie. 

Verdict : Ici, la question n'est pas de savoir si les personnages vont se séduire, c'est plutôt de savoir comment ils vont adapter leur vie à l'imprévu, accepter de prendre des risques, des libertés et surtout accepter de vivre. Un chouette roman plein de rebondissements, tendre, sexy sans pour autant être superficiel, notamment grâce à l'héroïne et ses questions existentielles sur l'acceptation de soi. Vivement la suite !

Bonus : L'auteur annonce que la série Clash se déroule après le tome consacré à Asa, de la série Marked Men, tome que je n'ai pas lu.. maaaais pas grave, j'avais tout de même envie de rencontrer Zeb et Sayer. Aloors, c'est sûr, je me suis spoilé des petits détails sur la série des Marked Men, maaais, se spoiler seule, c'est toujours moins grave. Ma mémoire étant sélective, j'avais déjà oublié le pourquoi, du comment. Tout va donc pour le mieux. 

Les infos : 
Date de parution : 03/05/2017
Editeur : Harlequin
Collection : &H
Nb. de page : 268 pages
Prix (numérique) : 9.99€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

1 commentaire

  1. Je suis comme toi, j'ai lu ce tome avant de découvrir le saga des Marked Men et il m'a donné furieusement envie de me jeter sur le premier tome!
    J'ai bien aimé ce roman mais j'ai eu la fâcheuse tendance d'appeler Zeb...Zob :D

    RépondreSupprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.