Toffee Darling de Joanne Richoux

21 juin 2019


Résumé :
6 juin 1964, Paris.! Vivianne, 19 ans, ne supporte plus Jérôme. Ni cette confiserie qu'ils tiennent ensemble. Alors cette nuit, elle part. Où ? Aucune idée. C'est comme ça qu'elle rencontre Kathleen, une magnétique pin-up aux boucles bicolores. Elle se perd dans son sillage et décide de la suivre en Amérique. Reste à convaincre Jérôme ; après tout, elle l'aime. Elle a besoin de lui à ses côtés. À travers les États-Unis des sixties, le trio va écumer les villes, les angoisses, la nature sauvage, les joies, les routes et les chagrins. Un seul moteur: la liberté.

Moi j'en dis :
Le roman précédent de l’auteur, Les collisions, m’avait foudroyé d’amour. Évidemment, j’étais très impatiente de me confronter une nouvelle fois à sa plume et je suis ravie que le charme se poursuive.

Ici elle nous propose un exercice de style où elle entraîne le lecteur dans un roadtrip culturel à travers les États-Unis. Elle nous livre un véritable hommage à la culture américaine à la fois didactique et ludique, ce qui donne un ton particulier au roman. D’autant plus que l’histoire qui enrobe son exercice est originale et rudement bien écrite, pleine de pensées hautement philosophiques qui donnent à réfléchir. Une histoire qui pose des questions, entraîne des remises en question, insinue du doute.

L’histoire c’est celle de Viviane et Jérôme, ils sont en déséquilibre amoureux. L’un et l’autre estiment être aimés différemment de l’amour qu’ils apportent eux-mêmes dans l’équation. Selon leurs mots : « leurs chœurs sont désaccordés ». En mal d’amour, ils ont à peine le temps de traîner leur peine qu’ils sont secourus par Kathleen, une jeune femme en déroute qui les embarque dans sa propre fuite vers les États-Unis. Ensemble, ils vont traverser le pays et connaître des moments de complicité entre amour et désamour. Envie, jalousie et surtout soif de liberté, tels sont les ingrédients qui vont alimenter leur parcours spontané.

Ce parcours initiatique va leur permettre de se révéler et de grandir. Le lecteur, lui, en prend de la graine au passage.

Verdict : Sous couvert d’une histoire d’amour qui se questionne, l’auteur nous conte mille et une légendes américaines, qu’elle ancre dans la réalité en fin de chapitre avec les faits réels de ses anecdotes. C’est vif, c’est entraînant et c’est bien mené.

Les infos : 
Date de parution : 03/04/2019
Editeur : Editions Sarbacane
Nb. de page : 248 pages

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.